La philosophie de l'usinage au jet d'eau

« Aussi facile que boire un verre d'eau »
 Le principe de l'usinage au jet d'eau à haute pression est né dans le but d'utiliser les instruments que la nature nous offre, tout en la respectant (SYSTÈME ÉCOLOGIQUE).  

L'EAU, la ressource naturelle la plus courante et source de vie pour l'homme, devient un instrument de travail indispensable dans la société moderne.
Un jet d'eau poussé par une pompe multiplicatrice est en mesure d'augmenter sa pression jusqu'à 6 000 bar, pour accumuler une énergie suffisante pour pouvoir l'utiliser comme instrument de travail.

La philosophie du jet d'eau se résume aisément en deux concepts :
HAUTE PRESSION et FAIBLE DÉBIT (Waterjet)
FAIBLE PRESSION et HAUT DÉBIT (WaterStone™)
lesquels, en fonction de la configuration de la buse de l'éjecteur et du système de contrôle de la manutention synchronisée, produisent des résultats différents.
Dans le cas d'applications avec des technologies de laboratoire « Waterjet », ce jet d'eau peut servir comme outil de coupe pour des matériaux souples ou comme outil d'érosion pour le traitement calibré de surface « WaterStone » pour la pierre.
Si par contre on le mélange à l'abrasif Grenat, le jet d'eau supersonique ne prend que la fonction de véhicule de transmission de cet outil, qui est éjecté avec une telle énergie cinétique qu'il engendre la coupe précise de tous les matériaux.
Dans le cas d'applications en carrière pour la production de blocs ou de tunnels souterrains, le jet d'eau devient l'instrument d'« éclatement » qui, grâce à son énergie de broyage, parvient à ouvrir des sections de surfaces lapidaires en tout genre.

Dans ce site, nous employons des cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation et à vous offrir un service plus personnalisé.
Si vous poursuivez votre navigation, nous entendons que vous acceptez une telle utilisation.
Vous pouvez changer votre configuration ou obtenir de plus amples informations en consultant notre politique à cet égard
Accepter